Une bonne partie des pays dans le monde ont choisi de dépénaliser la consommation de cannabis. Cela signifie qu’elle est autorisée sous certaines conditions. Dans bien des cas, la loi autorise l’usage médical. Dans d’autres, l’usage à des fins récréatives est permis, en quantité limitée. 

Mais il arrive également que la loi autorise la consommation sans restriction. Elle peut aussi être acceptée automatiquement en l’absence de cadre réglementaire précis. Pour les consommateurs, ces pays aux règles flexibles constituent une destination de choix. Voici 10 d’entre eux.

La Corée du Nord

Bien que connue pour son régime autoritaire, la Corée du Nord se trouve parmi les rares pays où le cannabis peut se consommer en toute liberté. En réalité, il n’existe aucune loi qui encadre sa consommation. Aussi, il est possible d’en trouver en vente libre sur le marché, et d’en consommer, même dans un parc ou au restaurant. 

L’Uruguay

L’Uruguay est le premier pays au monde à avoir légalisé la culture et la consommation de marijuana, en 2013. Depuis, le ministère de la Santé publique contrôle le cannabis commercialisé en pharmacie ou dans des cannabis club. Les consommateurs peuvent aussi en cultiver pour un usage personnel.

À lire : Les 5 destinations vacances pour les fumeurs de cannabis

Les États-Unis d’Amérique

Le Colorado a été le premier à avoir légalisé l’usage récréatif de cannabis, suivi par d’autres États tels que l’Alaska, le Massachusetts, l’Illinois, la Californie ou encore Washington. Les consommateurs, ayant plus de 21 ans, peuvent en acheter en pharmacie.

Les Pays-Bas

Les Pays-Bas se trouvent parmi les pays les plus tolérants en matière de consommation de cannabis en Europe. La loi autorise l’achat et la consommation dans les coffee-shops, ainsi que la possession de cannabis, à raison de 5 grammes. Au-delà de cette quantité, le détenteur risque une amende, ou même une peine d’emprisonnement.

À lire : Les 10 meilleurs coffee shops à Amsterdam

Le Portugal

Le Portugal a choisi de dépénaliser la culture et la consommation depuis 2001, dans le cadre d’un usage personnel. Depuis 2018, la consommation de cannabis médical a également été légalisée. En dehors de ces situations, une personne, qui se fait arrêter pour possession ou consommation de drogue en petites quantités, doit passer par une évaluation. Elle permet de connaître l’utilité d’un traitement afin de lutter contre la dépendance.

La République tchèque

La République tchèque est connue pour son fameux cannafest, un festival organisé chaque année, et qui réunit les aficionado du cannabis. En termes de législation, le pays en autorise la consommation à des fins médicales, et tolère l’usage récréatif. Une personne peut détenir jusqu’à 15 grammes de marijuana, et 5 grammes de haschich.

L’Australie

La consommation de cannabis est tolérée dans un village australien dénommé Nimbin, situé près de Byron Bay, et occupé par une communauté de hippies depuis les années 70. Les consommateurs peuvent y trouver de la marijuana, et tous les produits dérivés, vendus dans les lieux publics.

À lire : L’Australie : bientôt une vente libre de CBD

La Jamaïque

La production et la consommation de cannabis sont interdites par la loi jamaïcaine, malgré la popularité du mouvement Rastafari, qui le considère comme une plante sacrée. Cela dit, la consommation est en partie tolérée, à condition d’être discrète. 

L’Argentine

La loi interdit la vente et la culture de marijuana en Argentine. En revanche, la consommation a été décriminalisée. Aussi, la loi autorise la possession en de faibles quantités, pour un usage personnel.   

La législation est quasi-identique dans les pays voisins, à savoir le Pérou, le Mexique ou la Colombie.

Le Cambodge

Le cannabis fait partie des ingrédients utilisés dans la cuisine traditionnelle cambodgienne. La consommation fait rarement l’objet d’une poursuite pénale. Elle est tout aussi fréquente dans les pays tels que l’Inde, le Népal, le Bangladesh ou le Pakistan.

Le choix est assez vaste pour les consommateurs de cannabis. De plus, ils peuvent directement acheter sur place dans les pays qui en autorisent la consommation.

À lire : La première production industrielle de chanvre au Pakistan