comment faire germer graine de cannabis

Les 3 meilleures techniques pour faire germer une graine de cannabis

Les producteurs ont le choix sur la manière de faire germer des graines de cannabis. Toutes les techniques ne se valent cependant pas. Certaines sont plus risquées et ne garantissent pas la croissance de la graine.

D’autres sont tout simplement compliquées et font perdre du temps pour un investissement qui est loin d’être sûr. Pour éviter cela, cet article présente trois alternatives plus efficaces.

Préparer un milieu favorable à la germination 

Avant tout, il convient de préciser qu’il existe plusieurs méthodes pour faire germer des graines de cannabis. Néanmoins, celle dite « des assiettes » est jusqu’à ce jour la plus utilisée, surtout parce qu’elle offre de meilleures chances de succès. 

Il faut alors tout simplement se munir de deux assiettes et de quelques feuilles de sopalin pour préparer un milieu favorable à la germination. Après avoir trempé ces dernières dans de l’eau, on :

  1. S’en servira pour emballer les graines ;
  2. Laissera le tout reposer sur une assiette ;
  3. Recouvrira le tout avec l’autre assiette. 

L’objectif est surtout de reproduire un milieu humide, à température ambiante, et plongé dans l’obscurité. 

germination cannabis graine

Les meilleures graines CBD :

Chez Dundees, nous avons sélectionné avec soin les meilleures variétés de graines de CBD féminisées auto-floraison à haute teneur en cannabidiol : des graines de cannabis CBD qualité premium dénichées auprès de producteurs investis dans une démarche qualité biologique :

Et d’autres variétés de légende !

La vente de graines de cannabis est légal en France. Toutefois, la production, l’importation et l’usage de cannabis au THC sont interdits par les articles 222-34 à 222-43 du code pénal. Ainsi, il est formellement interdit de faire germer, de planter et de faire pousser des plants de cannabis au THC sur le territoire français. Nous n’encourageons nullement notre clientèle française à enfreindre la loi.  À ce titre, nous déclinons toute responsabilité quant à un autre usage que celui de collection qui pourrait en être fait.

En revanche, dans de nombreux pays du monde, il est légal de cultiver des graines CBD. Avec la légalisation du cannabis, il peut même être autorisé de cultiver du cannabis chez soi. Nous vous prions de vous reporter à la législation applicable.

À lire : Les 10 meilleures espèces de cannabis à faire pousser indoor

Prendre soin des graines 

Bien sûr, il ne suffit pas de placer les graines entre deux assiettes dans un milieu hydroponique pour qu’elles germent. Il faut tout mettre en œuvre pour maintenir les bonnes conditions jusqu’à ce que les efforts portent leurs fruits. 

Dans ce contexte, on surveillera aussi bien la température que le niveau d’humidité. Pour ce premier coin, le cultivateur doit veiller à ce que le tout ne dépasse jamais les 24°C et ne soit jamais en dessous de 20°C. Au sujet de l’humidité, il est nécessaire d’humidifier de temps à autre les sopalins.

En s’y prêtant bien, les racines devraient apparaître au bout de 2 à 3 jours. Au-delà de 5 jours, mieux vaut considérer que l’on a échoué.

À lire : Comment faire une bouture cannabis (CBD) ?

Passer à la mise en terre des graines de cannabis

Une fois que les premières racines commencent à se ramifier, il est temps de mettre en terre les graines. Pour ce faire, il faut préalablement préparer un pot avec un terreau adapté. Avant d’y placer les graines fraîchement germées, on pensera à arroser le tout pour s’assurer que l’eau circule bien. 

Cette fois-ci, l’humidité jouera un grand rôle. On s’efforcera de maintenir une humidité proche de 90 %. L’arrosage sera alors primordial. 

Toujours est-il qu’une fois le pot sera prêt, il faudra planter la graine à 1 cm de profondeur. On évitera à tout prix de tasser la terre qui recouvre la graine. En procédant de la sorte, cet amas de terre risquerait d’asphyxier la graine et même d’empêcher que celle-ci ne reçoive de l’eau. La jeune pousse sortira de terre après 2 à 3 jours. 

Passez à la culture à proprement parler 

À ce stade, il est temps de réfléchir à la méthode de culture à adopter. Si certains préfèrent cultiver du chanvre en intérieur, d’autres placeront leurs pots en extérieur. Quelle que soit la solution retenue, sachez que la lumière commencera également à entrer dans l’équation. 

Les adeptes de la culture indoor auront à se procurer des lampes adaptées et éventuellement aménager une véritable serre. Ceux qui préfèrent le milieu outdoor devront quant à eux accoutumer progressivement les jeunes pousses à la lumière du soleil. 

Pour aller plus loin

Comme évoqué plus haut, la méthode des « assiettes » n’est pas l’unique approche à envisager. Il est aussi possible de faire germer une graine de cannabis directement en terre, dans un verre d’eau ou encore à l’aide de cubes de germination. Quoi qu’il en soit, en se familiarisant à cette première méthode, les principaux concernés pourront par la suite tenter de nouvelles expériences avec plus de facilité.

Faire germer les graines directement dans le milieu de culture

Il s’agit de la méthode la plus simple et la plus sûre qui garantit le développement des graines. Pour le faire, il faut procéder comme suit : 

  1. Placer la graine de cannabis à une profondeur de 0,5 cm sous terre ; 
  2. Recouvrir légèrement ; 
  3. Humidifier régulièrement le sol sans saturer ; 
  4. Surveiller l’environnement pour s’assurer que la graine pousse avec l’humidité et la chaleur qu’il lui faut.

Les nutriments ne sont pas nécessaires, notamment pendant les deux premières semaines de croissance. En effet, la graine possède déjà tous les nutriments dont elle a besoin pour se développer.

Plutôt que de favoriser la pousse, mettre de l’engrais ne fera donc que nuire à sa croissance. Il faut privilégier l’eau pure, sans nutriment, qui aide la graine à pousser comme il se doit. Notons que la température idéale pour la germination est de 20 °C. Il est possible d’utiliser une lampe pour la maintenir.

À lire également : Est-il possible de faire pousser du CBD en France ?

La germination entre deux assiettes 

Il s’agit d’une technique répandue dont l’objectif est de mettre les graines dans un environnement chaud, humide et obscur. Pour ce faire, elle consiste à les faire pousser entre des serviettes en papier humide placées ensuite entre deux assiettes. 

Pour mettre en pratique cette méthode, le producteur aura besoin de : 

  • 2 assiettes ; 
  • 4 serviettes en papier ; 
  • Un pulvérisateur d’eau.

Il est important de bien :

  • Nettoyer le pulvérisateur et les assiettes pour éviter la moisissure et les risques de maladie ;
  • Utiliser l’eau chaude pour les rincer, puis les laisser sécher.

Le processus à suivre pour faire germer la graine est le suivant : 

  1. Placer les deux premières serviettes en papier dans le creux d’une assiette ; 
  2. Humidifier les serviettes en se servant du pulvérisateur sans les tremper ; 
  3. Mettre les graines sur les papiers humides ; 
  4. Recouvrir avec les deux serviettes restantes puis humidifier ; 
  5. Placer la deuxième assiette au-dessus.

Il faut laisser un espace d’au moins 1,5 cm entre les graines. Si elles proviennent de variétés différentes, il est recommandé de les séparer dans des assiettes bien distinctes. Celles-ci doivent être conservées dans un endroit obscur avec une température se situant entre 20 et 24 °C. Vérifier toutes les 6 heures que les serviettes sont toujours humides, les humidifier si ce n’est pas le cas. Il convient de savoir que la mise en terre se fera dès que les racines poussent de quelques centimètres. Mieux vaut bien arroser avant d’y placer les graines.

 

La germination dans une laine de roche

La germination se fait en trois étapes :

  • Humidifier la laine de roche ; 
  • Placer les graines dans un petit trou dédié ; 
  • Mouiller la laine dès séchage. 

La mise en terre est possible après l’apparition des racines. Il s’agit d’un processus plutôt délicat, qui est en général réservé aux cultivateurs confirmés. Comme la laine de roche, il existe également une autre méthode utilisée couramment, celle du verre d’eau. 

Cette technique consiste à mettre les graines dans un verre d’eau ayant une température aux environs de 20 °C. Elle accélère la germination, mais reste risquée et destinée aux cultivateurs expérimentés. Les deux premières méthodes sont conseillées pour les débutants. Elles conviennent autant pour une culture indoor qu’outdoor.

Source

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Notre gamme de produits

Catégories d’articles

Go to Top