C’est le terme utilisé pour désigner des joints de grande taille. Le type de papier dont on se sert pour le roulage, peut être aromatisé de manière à donner plus de saveur au cannabis. Ressemblant à une cigarette normale, il permet de fumer de l’herbe de façon discrète. En effet, il est roulé dans une feuille de tabac.

Que signifie blunt ?

C’est une sorte de cigare qui procure plus de sensations au fumeur. Il est roulé avec des enveloppes conçues à base de pulpe de tabac. Il convient de savoir qu’il est possible de se procurer des feuilles à rouler blunt en ligne.

Blunt signifie garnir ou remplir, des termes qui décrivent surtout la façon dont il doit être utilisé. Parfois, cette appellation est par ailleurs suivie du mot « wraps ». Ce dernier signifie enveloppe ou emballage. Blunt wraps veut donc dire « enveloppe à garnir ».

Quelle est l’origine du blunt ?

L’origine du concept est liée à une entreprise sise à Philadelphie, la Philies Blunt. Cette société est connue pour la commercialisation de cigarettes roulées dans des feuilles de tabac. Elles sont particulièrement grandes comparées aux cigarettes normales.

Dans les années 80, le papier de cannabis de style blunt était considéré comme pratique pour cacher l’herbe. De nombreuses entreprises en ont alors produit à l’époque. Cette propriété a séduit un grand nombre de consommateurs. 

Mais, le véritable blunt était donc roulé dans un cigare Phillies blunt vidé et dont le contenu était remplacé par du cannabis. Aujourd’hui, différents types de papier blunt sont disponibles sur le marché.

À lire : Blunt VS Spliff : quelles sont les différences ?

Qu’est-ce qui différencie le blunt du papier à cigarettes normal ?

Le blunt et le papier à cigarettes normal diffèrent non seulement par le goût, mais aussi par :

  • La consistance ;
  • La combustion ;
  • La toxicité. 

Le papier de style blunt est par exemple moins nocif que le papier de riz, même si ce dernier est dépourvu de chlore. 

Pour rappel, le terme blunt est par ailleurs employé pour désigner les joints de cannabis plus épais. Quant au goût, il peut énormément varier d’un produit à l’autre. Comme expliqué aussi plus haut, il est possible d’aromatiser ce papier naturel pour le rendre meilleur. En effet, il est par exemple possible de choisir entre :

  • Le goût naturel du tabac ;
  • Les goûts fruités ou sucrés (à la fraise, au caramel, etc.).

Peut-on fabriquer un blunt chez soi ?

Fabriquer un blunt soi-même semble compliqué, mais il n’en est rien. L’opération prend seulement quelques minutes aux habitués. Pour ce faire, il faut tout simplement se procurer :

  • Des têtes de cannabis ;
  • Un cigare ;
  • Un moulin à herbe ;
  • Un petit couteau tranchant.

Pour commencer, il suffit d’ouvrir le cigare tout en s’assurant que l’enveloppe ne se détache pas et se débarrasser du contenu. Pour garnir le blunt, il est nécessaire de prévoir 1 gramme de tête de cannabis, voire 2 ou 3 grammes pour profiter au maximum de ses effets. 

Ensuite, il faut prendre le temps de bien étaler la farce verte avant de fermer la feuille de tabac à l’aide de la salive. En effet, les deux bords doivent être léchés pour permettre une bonne fixation. La dernière étape consiste à rouler le cigare. Elle doit s’effectuer de manière délicate. En s’y prenant trop brusquement, la feuille risque de se défaire.

D’autre part, il est tout aussi important de sceller le blunt, en le faisant cuire, pour qu’il soit suffisamment hermétique. Il suffit d’utiliser la flamme d’un briquet et de le fermer. Néanmoins, il faut s’assurer que celle-ci ne brûle pas la feuille de tabac.

À lire : Kush (cannabis) : définition, origines et effets