Du CBD pour arrêter le cannabis alors que le CBD provient du cannabis c’est à n’y rien comprendre, et pourtant ! Le chanvre est une plante qui regorge de bienfaits dont le CBD vous fait bénéficier. De plus en plus d’études mettent désormais en lumière le rôle positif du cannabidiol sur le sevrage du cannabis THC. Explications avec Dundees qui fait le point avec vous. 

À lire : Vrai ou faux ? 5 choses à savoir sur le cannabis CBD

CBD et THC, les frères ennemis

On sait que vous n’étiez pas de grands fans du français à l’école, pourtant un petit point vocabulaire s’impose pour bien comprendre de quoi on parle ici. Le CBD, également appelé cannabidiol, et le THC sont tous deux des molécules extraites du cannabis, qui est le nom latin pour désigner la plante de chanvre. Ils font partie des plus de 200 cannabinoïdes dénombrés par la communauté scientifique. 

Il existe des plants de chanvre très riches en THC et d’autres très riches en CBD et qui contiennent, en revanche, moins de 0,2% de THC. Ces plants de cannabis avec moins de 0,2% de THC sont autorisés par la législation française. 

Si ces deux molécules CBD et THC sont présentes au sein de la même plante, elles ne se ressemblent pas. Le THC a des effets psychoactifs et entraîne une forte dépendance. Il cause des phénomènes de bad trip, des crises de paranoïa et, dans le long terme, une baisse des capacités cognitives et psychomotrices. 

Le CBD, quant à lui, ne fait pas partie des substances stupéfiantes. Il ne crée aucun effet de dépendance ou de risques liés à la surconsommation. En 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé a, ainsi, confirmé que la consommation de CBD ne présente aucun risque pour la santé et n’entraîne pas d’effets secondaires. Au contraire, le cannabidiol regorge de bienfaits pour la santé

À lire : Quelle différence entre CBD et THC ?

Le CBD, la manière la plus saine de se sevrer du cannabis THC

Se sevrer du THC est un processus qui prend du temps et qui s’avère bien souvent très difficile en raison des symptômes aussi bien physiques que psychologiques dus au manque. Ce sevrage peut se traduire par une forte anxiété, une irritabilité, des troubles du sommeil très importants, des nausées, des maux de tête etc. 

Le CBD est votre solution naturelle pour arrêter le cannabis. Il peut vous aider à soulager le mal être induit par le sevrage. Ses vertus apaisantes, calmantes et relaxantes contribuent à réduire votre stress et votre irritabilité. Le cannabidiol a, en plus,  la vertu de stimuler l’humeur, la créativité et les pensées positives. Il permet également de s’endormir plus rapidement, et d’améliorer la qualité de son sommeil, tout en se réveillant en pleine forme le lendemain. Il s’avère donc une aide précieuse contre les troubles du sommeil liés à l’arrêt du THC. 

Au-delà de tous ses bienfaits, le CBD pourrait même soigner les addictions au THC comme en témoignent des études toujours plus nombreuses et affirmatives. Ainsi, la communauté scientifique s’accorde à mettre en évidence le rôle du cannabidiol pour réguler les effets du THC sur l’organisme. A ce titre, une étude en date de 2012 a souligné l’atténuation des crises de paranoïa induites par le cannabis. 

Une autre étude réalisée entre 2014 et 2015 et publiée par The Lancet, puis confirmée par une seconde étude en 2016, a permis de confirmer l’impact du CBD, à des doses comprises entre 400 et 800 mg, dans le sevrage du THC. Il est à noter que dans ces études, aucun effet secondaire du cannabidiol n’ont été observés. Ces études sont donc particulièrement prometteuses.

À lire : Réduire sa consommation de cannabis grâce au CBD