Le CBD est souvent mis en avant pour ses multiples bienfaits. Étant dénué de propriétés addictives et psychoactives, il ne représente aucun danger pour la santé. En consommer ne modifie pas l’état de conscience. De plus, ses effets indésirables sont minimes. Parmi ceux-ci, on peut citer la somnolence et la modification de l’appétit

La consommation du cannabidiol n’a aucun impact négatif sur :

  • L’humeur ;
  • Le système nerveux central ;
  • Les fonctions vitales.

En principe, il ne fait qu’améliorer le bien-être du consommateur quand le dosage est bien respecté. Dans tous les cas, il faut juste apprendre à reconnaître un produit de bonne qualité. Mieux vaut toujours consulter l’avis d’un médecin avant d’en prendre.

À lire : Les effets du CBD : quel est l’effet du CBD ?

Qu’est-ce que le CBD (cannabidiol) ? 

Le CBD fait partie des nombreux phytocannabinoïdes qui existent dans le cannabis. C’est le deuxième cannabinoïde le plus présent dans la plante. En effet, avec les flavonoïdes et terpènes, il constitue les principaux éléments actifs du chanvre. Il a surtout la particularité de générer une sensation d’apaisement, tel un sédatif. En raison des bienfaits qu’il procure, on le retrouve aujourd’hui dans divers compléments alimentaires et produits cosmétiques ou de bien-être disponibles sur le marché. 

Dans l’organisme, le CBD agit sur le système nerveux pour réduire l’impact de l’anxiété et de la douleur. N’ayant pas des effets psychotropes et hallucinogènes, il n’est pas considéré comme une drogue. Il est tout aussi important de noter que sa commercialisation est aujourd’hui autorisée, malgré un cadre légal du CBD assez flou. 

Quelle est la différence avec le THC ? 

Plus connu du grand public, le THC est la molécule psychoactive du cannabis, qui fait planer. La raison pour laquelle il provoque des effets psychotropes est la façon dont il se lie aux récepteurs CB1 du cerveau lié à la motivation et à l’humeur. Il agit de manière directe sur le système nerveux et :

  • Rend high ;
  • Modifie l’humeur ;
  • Transforme le comportement ;
  • Change la conscience et les perceptions.

Contrairement à ce cannabinoïde, le CBD permet de profiter des propriétés du chanvre, tout en gardant le contrôle de soi. Il contre même les propriétés psychoactives et les retarde. Voilà d’ailleurs pourquoi sa consommation est recommandée lors du sevrage de cannabis. Il aide considérablement la personne dépendante à se sortir de son addiction.

D’autre part, il convient également de connaître leurs principaux points communs. En tant que cannabinoïdes, ils agissent tous deux sur le corps humain en entrant en interaction avec des récepteurs regroupés dans le système endocannabinoïde. Ces derniers sont dispersés dans l’ensemble de l’organisme, tant dans le système nerveux que dans le système digestif ou bien immunitaire. Cette répartition explique partiellement la diversité des effets du THC et du CBD. 

Autre point commun ces deux molécules, leur composition chimique est semblable : 

  • 2 atomes d’oxygène ;
  • 21 de carbone ;
  • 30 d’hydrogène. 

À lire : Les bienfaits et vertus du cannabis médicinal

L’OMS affirme l’absence d’effets nocifs pour la santé du cannabidiol

Vers la fin de l’année 2017, l’OMS a donné son avis à propos des éventuels dangers que représente le CBD pour la santé. Il a été conclu qu’à l’état pur, le cannabidiol semble ne pas être nocif. 

L’organisation a confirmé que sa consommation n’entraîne ni dépendance ni effets secondaires. Elle souligne qu’il est non toxique tant que le taux de THC qu’il contient ne dépasse pas 0,2 %. Les produits au CBD sont généralement bien tolérés par les consommateurs. Visitez notre Shop de CBD 100% légal en France & en Europe !