Le diabète a touché plus de 450 millions de personnes dans le monde entier en 2019 et ce chiffre est en hausse constante. Jusqu’à ce jour, les scientifiques n’ont en effet trouvé aucun remède à cette maladie et dans de telles circonstances quelques-uns d’entre eux s’intéressent aux effets du CBD

Ce cannabinoïde aux nombreux bienfaits est prometteur selon les chercheurs. Mais peut-il réellement aider à vaincre le diabète ? L’équipe de CBD Dundees répond à cette question dans cet article. 

Vivre avec le diabète : un calvaire 

Le diabète apparaît tôt dans l’enfance (type I) ou plus tard à l’âge adulte (type II). La première forme se caractérise par une carence d’insuline, l’hormone qui régule la glycémie. La seconde est quant à elle due à une résistance accrue à l’insuline. Dans les deux cas, la cause est la même : le sucre ne parvient plus aux cellules et s’accumule dans le sang. Cette hyperglycémie est responsable des symptômes que l’on associe habituellement au diabète.

À un stade précoce, la personne atteinte urine à une fréquence bien plus élevée, preuve que les reins s’efforcent d’éliminer le sucre en excès dans le sang. Progressivement, elle ressentira une faim et une soif intense qui la poussera à s’alimenter davantage. Céder à cette pulsion aggrave la maladie puisque le taux de glycémie augmente à mesure que l’on se nourrit. Plus tard, les organes défailliront un à un, ce qui affaiblit le patient et le rendra plus vulnérable aux affections les plus courantes. 

À lire : Le CBD peut-il être utilisé pour les enfants ?

Comment le CBD agit-il sur le diabète ?

Pour l’heure, peu de chercheurs ont exploré la question. Néanmoins, les quelques études menées sur le sujet donnent des résultats encourageants. En 2013, un article paru dans l’American Journal Medecine confirme que la consommation de CBD augmente temporairement de 17 % la production de l’insuline. Par la même occasion, ce cannabinoïde accroît la sensibilité à cette hormone. La molécule ralentit donc la progression de la maladie tout en atténuant les symptômes.

Pour les cas les plus rares, le diabète s’accompagne de nombreuses neuropathies causant de la douleur, de la fatigue ainsi que des troubles variés. Grâce à ses interactions avec les récepteurs CB1 et CB2, le CBD agit également sur le système nerveux et apaise les pathologies et les lésions subies par les nerfs. Il joue notamment un rôle régulateur et prévient donc toute perturbation. En consommant des produits à base de CBD, comme l’huile de CBD, il est tout à fait possible de retrouver son bien-être et apaiser les maux qui gâchent son quotidien. 

Certains chercheurs soutiennent que le CBD atténue aussi la faim qui pousse à se nourrir excessivement. Il convient de savoir que ce symptôme découle du fait que le sucre ne parvient pas aux cellules du corps. Lorsque l’insuline vient à manquer, les cellules ne peuvent plus absorber le glucose qui s’accumule donc dans le sang. Ces unités cellulaires enverront par la suite un signal qui se traduit par une sensation de faim perpétuelle. La consommation des produits à base de cannabidiol devrait permettre d’enrayer ce processus qui aggrave la maladie. 

Faut-il envisager un traitement au CBD ? 

Malgré les effets encourageants du CBD chez les personnes diabétiques, il convient de préciser qu’il ne donne pas les moyens de traiter cette maladie. Ce cannabinoïde apaise tout simplement ses symptômes tout en ralentissant la progression du diabète. 

Dans tous les cas, pour prévenir le diabète ou améliorer l’état de santé de manière significative, mieux vaut revoir son alimentation. Consulter est médecin est également vivement conseillé si l’on présente les signes avant-coureurs. Un spécialiste indiquera ensuite s’il faut prévoir des injections d’insuline.

À lire : Début des expérimentations avec le cannabis thérapeutique