Le cannabidiol ne promet pas uniquement des moments de détente et de relaxation. Il possèderait aussi des vertus thérapeutiques au CBD qui pourraient aider de nombreuses personnes à retrouver un minimum de bien-être. C’est le cas pour celles qui sont atteintes d’épilepsie. Des études réalisées au cours de ces deux dernières décennies confirment les propriétés anticonvulsives de ce cannabinoïde. 

Le CBD utilisé dans des traitements des crises d’épilepsie

Certains pays dont le Canada ou les États-Unis autorisent l’usage du CBD dans le milieu médical. Cette substance est le plus souvent prescrite pour soulager la douleur à la suite d’un grave traumatisme. Néanmoins, ses effets sur le système nerveux font qu’elle est également employée pour traiter les différentes formes d’épilepsie. 

Plusieurs essais cliniques ont mis en lumière les propriétés antiépileptiques de la molécule. Les expériences réalisées démontrent effectivement que le CBD pouvait réduire les crises atoniques de l’ordre de 42 à 51 %. Les échantillons retenus comprenaient des personnes de tout âge, des enfants aux seniors

Notons tout de même que ces résultats furent obtenus en employant des formules brevetées aujourd’hui devenues des médicaments délivrés sous ordonnance. En ce sens, les personnes épileptiques ont tout intérêt à consulter un médecin avant de se procurer des produits au CBD proposés sur le marché.

À lire : Le CBD renforcerait l’action des antibiotiques contre les bactéries résistantes

Comment le CBD agit pour diminuer les crises d’épilepsie ? 

Tout d’abord, il convient de préciser que les crises d’épilepsie sont causées par des dérèglements électriques au niveau du système nerveux central. Jusqu’à aujourd’hui, les scientifiques en ignorent les causes. Raison pour laquelle ces crises sont tout à fait imprévisibles et ruinent le quotidien de ceux qui en souffrent. 

Les effets du CBD sur le système endocannabinoïde font de cette substance un parfait candidat pour lutter contre les maladies nerveuses. En se fixant aux récepteurs CB1 et CB2, le cannabidiol préserve les réactions biochimiques se déroulant dans le cerveau de toute perturbation, ce qui a pour conséquence de réduire par la même occasion les crises d’épilepsie. 

C’est aussi par ce mécanisme que le CBD donne les moyens de :

Il libérera également momentanément le système nerveux de l’emprise du stress. Un facteur qui peut raccourcir la fréquence des crises. Dans ces conditions, ce cannabinoïde combat cette maladie sur deux angles différents, ce qui offrira plus de bien-être aux patients les plus atteints. 

À lire : Réaliser un curing cannabis parfait facilement !

L’avenir du cannabis médicinal en France

Au vu des informations présentées plus haut, le CBD pourrait donner une lueur d’espoir aux personnes atteintes d’épilepsie. Pour l’heure, la question de l’usage thérapeutique du cannabis reste un sujet délicat. 

Même si le gouvernement vient d’autoriser les premières expérimentations, la moitié de la population est toujours réfractaire à tout ce qui concerne le cannabis. Jusqu’à présent, cette plante est principalement associée au THC et à ses effets planants et psychoactifs. Pourtant, selon la réglementation en vigueur, le chanvre médicinal est issu de variétés riches en CBD et avec une concentration de THC inférieure à 0,2 %. Les produits proposés ne risquent donc pas d’enivrer les patients, mais plutôt de les apaiser. 

Pour que la France aille en direction du cannabis médicinal, toutes les parties concernées doivent donc informer le public sur les différences fondamentales entre CBD et THC. Une démarche qui nécessite aussi la participation des boutiques en ligne spécialisées. Malgré tout, les autorités compétentes ont précisé qu’il n’y aurait pas de joints médicinaux. Les futurs médicaments à base de cannabidiol devraient prendre la forme d’huiles ou de fleurs séchées à vapoter.