Le glaucome est une maladie affectant le nerf optique. Elle est due à une augmentation de la pression intraoculaire. Cela conduit à une dégénérescence des fibres nerveuses qui doivent communiquer les informations provenant de la rétine au cerveau. Les dommages causés provoquent avec le temps la cécité. Il n’existe aucun traitement curatif pour le glaucome. En revanche, il est possible de prévenir les dommages y afférents, ou de ralentir leur apparition. 

Pour y parvenir, les professionnels proposent alors généralement un traitement à base de gouttes oculaires ou de médicaments à administrer par voie orale. Il arrive aussi qu’une intervention chirurgicale soit réalisée. En se renseignant sur la maladie sur le Web, les patients peuvent également tomber sur des produits à base de CBD. Mais cette substance est-elle réellement efficace contre les effets du glaucome ? L’équipe de CBD Dundees a mené l’enquête.

À lire : Les bienfaits et vertus du cannabis médicinal

CBD et glaucome : que disent les recherches ?

Le glaucome toucherait environ 600 000 à un million de Français. Des personnes qui sont à la recherche d’un traitement efficace pour ralentir les dommages causés à l’œil. Le CBD n’est pourtant pas en mesure de fournir le remède attendu, au vu des résultats des recherches menées jusqu’alors. 

Une étude réalisée en 2018 soutient que lorsqu’il est utilisé seul, le CBD n’a aucun effet bénéfique sur le glaucome. Bien au contraire, il augmenterait la pression intraoculaire. L’objectif des traitements contre le glaucome est pourtant de la diminuer. Cela dit, les recherches soutiennent que le THC peut avoir un effet positif sur les patients. Toutefois, la présence du CBD en quantité identique l’empêcherait d’agir. 

Et le cannabis tel qu’il est connu sur le marché contient à la fois du CBD et du THC. Ce contraste entre les effets du CBD et du THC amène les experts à s’opposer à la piste du cannabis pour le traitement du glaucome. Du moins pour l’heure.

La consommation de CBD est-elle conseillée ou non chez les patients souffrant de glaucome ?

Aujourd’hui, les recherches ne soutiennent pas le traitement à base de CBD pour le glaucome, surtout que la molécule pourrait l’aggraver en augmentant la pression à l’intérieur de l’œil. Concernant le cannabis, ses effets psychotropes sèment le doute quant à son intérêt médical. Le patient s’exposera alors à tous les risques liés à une consommation régulière et excessive.

Au Canada, bien que le cannabis soit légal, la Société canadienne d’ophtalmologie ne le conseille alors pas pour traiter le glaucome. Et ce, pour trois raisons : 

  • Le cannabis agit pendant une courte durée 
  • Plusieurs effets secondaires psychotropes ont été relevés 
  • Aucune recherche ne prouve ses bienfaits réels contre le glaucome.

À lire : Quels sont les dangers du CBD ?

Quel traitement privilégier pour le glaucome ?

Environ 400 000 patients parmi ceux qui souffrent du glaucome en France ignoreraient leur affection. En réalité, les symptômes peuvent être perceptibles sur le moment ou se révéler au fil du temps. Il convient dans ce cadre de distinguer deux types de glaucome : 

  • Chronique, ou à angle ouvert ; 
  • Aigu.

Le glaucome chronique touche environ 80 à 90 % des patients qui souffrent de cette maladie. Ils peuvent cependant l’ignorer pendant 10 à 20 ans. Et pour cause, les dommages se révèleront progressivement. Seule une consultation ophtalmologique permet alors de le dépister plus tôt.

Le glaucome aigu est une forme rare, mais facile à reconnaître. Lorsque l’on en est atteint, une douleur est ressentie au niveau de l’œil touché. Celui-ci devient également rouge. La maladie peut s’accompagner de nausées et de vomissements, d’une perte de vision ou de la perception de halos en présence de lumières vives. 

Le traitement dépend de la cause et de la forme identifiées. Une consultation médicale est fortement recommandée en cas de glaucome. Seul un examen permet en effet d’évaluer les dommages et d’identifier le traitement approprié.