Nombreuses sont les personnes qui ignorent les différences entre le CBD et le CBDA, des cannabinoïdes qui ont des effets positifs sur l’organisme et que l’on retrouve dans le chanvre et les plantes de cannabis. Pour rappel, ces derniers ont été utilisés depuis toujours pour leurs vertus thérapeutiques.

Tous deux présentent plusieurs intérêts. Par comparaison avec le CBDA, le CBD a tout simplement suscité plus l’attention des adeptes du cannabis. Et il y a bien une raison à cela. 

Les différences et interactions entre CBD et CBDA

Avant tout, il faut comprendre la relation entre ces cannabinoïdes. D’abord, ils se développent dans le chanvre sous la forme du CBGA. Lorsqu’une enzyme disponible est présente, ce dernier se convertit en CBDA, à partir duquel le CBD se forme à son tour, par le processus de décarboxylation. Cette transformation peut se produire de deux manières :

  • Instantanément (lors de la cuisson ou de la vaporisation) ;
  • Lentement (lors du temps de repos de la matière végétale).

Il convient de savoir que la décarboxylation consiste à chauffer le chanvre afin d’éliminer le groupe carboxyle. En effet, le cannabidiol est issu de la transformation du CBDA sous l’effet du séchage et de la chaleur. Et ce dernier se concentre surtout dans les glandes d’une plante fraîche. C’est pourquoi les recherches se sont focalisées sur le CBD, qui se trouve dans les produits à base de chanvre séché ou chauffé. Il est notamment apprécié pour ses effets relaxants et récréatifs.

À lire : CBN et CBD : quelle différence ?

Le CBDA et le CBD possèdent des mécanismes d’actions différents. Et qu’est-ce qu’ils ont en commun ? L’un ni l’autre n’est psychotrope. Autre point important : toutes les études menées sur ces cannabinoïdes montrent qu’ils fournissent de meilleurs résultats quand ils agissent ensemble.

Au sujet du CBD, il a été isolé pour la première fois vers les années 40, mais c’est seulement dans les années 60 que ses effets thérapeutiques ont été découverts. N’étant pas considéré comme un substitut de drogue ni comme un stupéfiant, son exploitation et sa consommation sont, depuis pas mal de temps, autorisées dans plusieurs pays du monde, parmi lesquels on peut citer :

  • Le Canada ;
  • Les États-Unis ;
  • L’Allemagne ;
  • La République tchèque.

De plus, sa consommation n’entraîne aucune addiction. Cependant, son utilisation est soumise à des réglementations diverses. Vous pouvez trouvez différents produits au CBD sur notre CBD Shop Dundees en ligne !

À lire : Vrai ou faux ? 5 choses à savoir sur le cannabis CBD

Où en sont les recherches scientifiques quant aux applications du CBDA ? 

Précurseur du cannabidiol, il est faux de croire que le CBDA en est juste une forme inactive. Selon une étude menée il y a quelques années, ce composé chimique du cannabis qui est moins connu que le CBD améliorerait l’activation des récepteurs 5-HT1A. Il serait aussi efficace contre une forte envie de vomir, selon les résultats d’un test réalisé sur des rats et des musaraignes.

D’autre part, le CBDA procurerait autant de bienfaits sur le bien-être que le CBD. À titre d’exemple, ces cannabinoïdes aident tous les deux l’organisme à être plus résistant au stress et aux agressions extérieures. Aussi, ils devraient faire l’objet de plus d’expérimentation et d’exploration. Il serait intéressant de distinguer leurs caractéristiques individuelles.

Toujours selon des recherches scientifiques, le CBDA peut également être utilisé comme anti-inflammatoire naturel. En tout cas, la molécule possède autant de propriétés intéressantes que le CBD.