Pour rappel, le CBD est l’une des nombreuses molécules actives tirées du plant de chanvre, dont les effets psychoactifs sont inexistants par comparaison avec le THC vs le CBD. Contrairement à son homologue, ce dernier rend « stone ». 

Après plusieurs années d’idées reçues et fausses sur le cannabis, il est difficile de savoir faire la distinction entre le chanvre et le cannabis. La confusion atteint son paroxysme lorsque sont ajoutées des appellations familières comme « marijuana ».

D’autres interrogations viennent s’ajouter à ces informations altérées, à commencer par la présence du CBD dans le chanvre et la marijuana. 

Enfin, la législation entourant le cannabis CBD en France contient encore quelques zones d’ombre dans la pratique. 

À lire : Vrai ou faux ? 5 choses à savoir sur le cannabis CBD

Le CBD se trouve dans le chanvre et dans la marijuana (cannabis)

Chanvre, marijuana et cannabis sont trois termes utilisées pour désigner une même plante. La différenciation se justifie en raison de la différence du taux de THC. D’après un célèbre « meme », rendu célèbre sur les réseaux sociaux, le cannabis se diviserait en deux espèces : le chanvre (contenant moins de 0,3 % de THC) et la marijuana (contenant plus de 20 % de THC). 

Seules les variétés de chanvre avec un taux inférieur à 0,2% de THC sont autorisées en France. La plupart des applications sont industrielles comme dans le domaine du textile, mais la découverte progressive des vertus positives de la plante sur le bien être a amené à développer des produits toujours plus variés, de l’alimentation, aux cosmétiques, en passant par les infusions de fleurs. 

La marijuana, terme utilisé pour désigner les variétés de cannabis avec un taux de THC supérieure, est toujours catégorisée en tant substance contrôlée et interdite en vertu de la loi. 

À lireQuelle différence entre CBD et THC ?

La législation qui entoure le cannabis CBD en France

L’interprétation de la loi est assez complexe. Quelques modifications ont été apportées au fil du temps, mais cela n’a fait que rendre encore plus difficile sa compréhension. Il est important de bien faire la différence entre cannabis au THC et cannabis au CBD. En France, le premier est illégal, alors que le second est légal sous certaines formes. De ce fait, les produits à base de cannabidiol continuent d’être cultivés, produits, commercialisés et consommés. 

Ce qui est habituellement appelé « cannabis » est aujourd’hui qualifié de produit stupéfiant en raison de ses fortes concentrations en THC. Cette substance est donc illégale en France. En revanche, le cannabis renfermant du cannabidiol est légal, dès lors que les niveaux de THC de la plante utilisée dans sa fabrication sont inférieurs à 0,2 %. Les produits à base de CBD doivent provenir d’une variété de chanvre autorisée figurant sur la liste de l’article R.5132-86 du code de la santé publique.

En 2017, l’OMS a évoqué dans un rapport que le CBD n’est pas dangereux pour la santé et ne risque pas de créer une dépendance. Il n’a aucun effet secondaire, ni aucun effet psychoactif.

À lire : Législation du CBD en France