temps sevrage cannabique

Combien de temps dure un sevrage cannabique ?

Les symptômes décrits par les patients indiquent que les signes de sevrage cannabique les plus importants se présentent chez les personnes qui consomment de la marijuana quotidiennement, ou presque, pendant plusieurs mois. Ces derniers peuvent alors développer une dépendance psychologique ou physiologique légère. Mais concrètement, combien de temps dure un sevrage cannabique ? Voici les réponses !

Quels sont les symptômes de sevrage du cannabis ?

Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), les symptômes apparaissent dans la semaine suivant l’arrêt du cannabis. Les symptômes de sevrage de la marijuana peuvent inclure :

  • un sentiments de colère, d’irritabilité et/ou d’agressivité ;
  • un sensation de nervosité extrême ou d’anxiété ;
  • des troubles du sommeil pouvant inclure des insomnies ou des rêves très dérangeants et même des cauchemars ;
  • une diminution de l’appétit qui peut ou non être associée à une perte de poids importante ;
  • un sentiment d’agitation et de malaise général ;
  • l’apparition de sentiments de dépression ;
  • des symptômes physiques causant une détresse importante, tels que douleurs abdominales, fièvre, frissons, transpiration, maux de tête et/ou tremblements.

Les personnes souhaitant sortir de la dépendance du cannabis présentent souvent au moins 3 des symptômes énumérés, dont l’un est de nature physique. 

À lire aussi >> 3 méthodes pour arrêter le cannabis

Quelle est la durée d’un sevrage cannabique ?

Les recherches ayant étudié l’évolution des symptômes du sevrage du cannabis ont indiqué qu’il faut s’attendre à un délai de sevrage :

  • Les symptômes commencent dans la semaine suivant l’arrêt.
  • Ils culminent dans les 10 jours suivant l’arrêt de la consommation de marijuana.
  • Après le pic des symptômes, on constate une diminution constante de la gravité sur une période de 10 à 20 jours.

La durée et la gravité réelles des symptômes sont liées à la quantité et à la fréquence de consommation de cannabis chez l’individu. Pour certains, il est possible de ressentir des symptômes de léthargie, de dépression légère, de sautes d’humeur, de problèmes de motivation et d’envies intermittentes de drogue pendant des semaines, des mois, et peut-être même des années après avoir cessé d’utiliser la drogue. 

De plus, il existe des taux de rechute au cannabis relativement élevés associés à tout trouble lié à l’utilisation de substances. Les personnes qui commencent à fumer de la marijuana, même après de longues périodes d’abstinence, courent le risque de rétablir leurs anciennes habitudes assez rapidement. Dans de nombreux cas, cela peut se produire beaucoup plus rapidement que la première fois.

À lire aussi >> CBD pour arrêter le cannabis : avis et conseils

Le processus de sevrage cannabique est-il dangereux  ?

Rompre avec la dépendance au cannabis ne met pas la vie en danger. Néanmoins, dans les pires cas de figure, certaines personnes peuvent présenter un manque de discernement, se montrer plus sujet aux accidents, et même développer des pensées suicidaires en raison de la détresse et de la dépression qui peuvent survenir lors du sevrage de la majiruana

Ainsi, il est suggéré que les personnes qui ont l’intention d’arrêter de fumer du cannabis, notamment les consommateurs quasi-quotidien, ne prennent cette initiative que sous la supervision d’un professionnel de santé.

Vous savez désormais comment de temps dure un sevrage cannabique. Pour aller plus loin, retrouvez dans notre dernier article les traitements naturels pour se sevrer au cannabis et lutter contre les addictions de manière durable !

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Notre gamme de produits

Catégories d’articles

Go to Top