Les fleurs de CBD font partie des produits dérivés du cannabis les plus populaires sur le marché. Accessibles à tous les consommateurs majeurs, elles sont issues de plants de chanvre rigoureusement sélectionnés. En effet, le taux de THC contenu dans ces fleurs ne doit pas dépasser 0,2 %.

Il existe plusieurs manières de consommer des fleurs de cannabis. On peut les prendre sous forme d’infusion, les fumer ou encore les vaporiser. Cela vous tente-t-il ? L’équipe de CBD Dundees vous montre comment procéder.

Infusion de fleurs de CBD

La préparation d’une infusion de fleurs de CBD doit suivre un certain nombre de règles pour obtenir un breuvage de qualité. Cependant, avant même de s’y mettre, il est judicieux d’avoir une idée de la réaction de son organisme, car le principe actif n’a pas les mêmes effets chez tout le monde. Pour cela, le plus simple est de faire différents essais.

Sachez que vous pouvez aromatiser votre infusion de fleurs de CBD personnalisée selon vos préférences et vos envies avec des gousses de vanille, de la menthe, de la camomille ou de la cannelle. Vous avez également le choix de vous procurer des infusions déjà préparées. Voici les ingrédients à réunir :

  • Un gramme de fleurs de CBD moulues ou finement hachées ;
  • Une cuillérée à soupe d’huile de noix de coco ou de beurre non salé ;
  • Quatre tasses d’eau bouillante.

Concernant la préparation, il est avant tout nécessaire de faire bouillir l’eau. Il faut ensuite ajouter de l’huile de noix de coco ou du beurre. Puis, les fleurs de CBD doivent être mises dans une passoire à thé, et versées dans l’eau chaude. Il suffit d’attendre un quart d’heure pour bien faire mijoter le breuvage. Après, il ne vous restera plus qu’à enlever les dépôts et à déguster votre infusion. Il est possible de relever le goût en ajoutant un peu de miel ou du jus de citron pour relever le goût.

À voir : Tisane et thé au CBD

Fumer la fleur de CBD

Vous pouvez aussi fumer de la fleur de CBD comme du tabac. Mais attention, la nicotine du tabac crée ou augmente une dépendance, ce qui n’est pas le but lorsque l’on consomme du CBD. Les effets de cette molécule peuvent aussi disparaître en présence de nicotine. Il est donc préférable de fumer les fleurs de CBD avec une autre plante, la sauge par exemple.

Ce que dit la loi : Produits au CBD issus de plantes autorisées par l’article R.5132-86 CSP dont la teneur en THC est inférieure à 0,2%, conformément à l’arrêté du 22/08/90. CBD tracé et certifié par un laboratoire européen. Interdits à la vente aux mineurs de moins de 18 ans. – À tenir hors de portée des enfants. – Fortement déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes. Ne pas fumer. – Ne pas utiliser à des fins thérapeutiques.

Vaporiser la fleur de CBD

La vaporisation remporte aussi un succès chez certains amateurs de fleurs de CBD. Ils ont raison, car la biodisponibilité, qui est la proportion d’une substance sous forme inchangée parvenue dans le sang, est bien plus importante avec ce mode de consommation. En outre, les effets se font sentir plus rapidement par comparaison avec ceux de l’infusion ou de l’huile de CBD.

Il est bon de noter que la vaporisation de fleurs de CBD élimine l’inhalation de substances nocives contenues dans la fumée. Cependant, il faut maîtriser la technique pour bénéficier des vertus de la molécule de CBD. La température de vaporisation mérite une attention particulière. L’idéal serait qu’elle se situe entre 160 et 220 °C. Au-delà de ce seuil, il y a des risques de production de substances nocives. La température est également à régler en fonction du taux d’humidité des fleurs. Plus elles sont sèches, plus elles se vaporisent facilement.

Les avantages des fleurs de CBD attirent de nombreuses personnes qui peuvent d’ailleurs s’attendre à une expérience unique. Infusion, joint, vaporisation… chacun a le choix de son mode de consommation préféré. L’essentiel, c’est d’utiliser les bonnes techniques.

À lire : Quels sont les bienfaits du CBD ?