Le CBD ou cannabidiol a actuellement le vent en poupe en Europe. Considéré comme pas ou peu toxique, ce cannabinoïde réputé pour ses effets bénéfiques est relativement bien toléré par l’organisme humain. Il est utilisé pour soigner ou atténuer certains maux, et les recherches sur le sujet se multiplient. 

De par la démocratisation de cette substance, il est important de faire le tour de la question. Et pour cause, il y va de l’atteinte de l’objectif de sa consommation : une meilleure santé et une meilleure qualité de vie. Quels en sont les bénéfices, et à quels effets secondaires doit-on s’attendre ?

Les effets du CBD sur le corps

Le CBD constitue l’un des plus grands composants du cannabis aux côtés du THC qui provoque un effet psychotrope. C’est cette caractéristique qui le rend propre à la consommation, même s’il ne comble pas tous les besoins naturels de l’organisme humain. Les pouvoirs thérapeutiques de ce cannabinoïde sont aujourd’hui étayés par de nombreuses études, et l’on peut en trouver sous différentes formes dans le commerce. 

Le cannabidiol est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires : il soulage les douleurs chroniques en stimulant des réponses positives de la part des terminaisons nerveuses du corps. Son rôle bénéfique pour la santé cardiaque a également été démontré. En effet, il relaxe les artères isolées et atténue l’ischémie cardiaque. 

Il a aussi les fonctions anxiolytiques avérées. Il traite les symptômes de l’anxiété et se présente comme un remède efficace contre les troubles que subissent les personnes bipolaires ou schizophrènes en amoindrissant leurs compulsions. 

En outre, le CBD possède aussi des propriétés antioxydantes, anti-vomitives, antiacnéiques, anticonvulsives et anticancéreuses. Mais attention, il ne s’agit pas d’un médicament, et ne doit donc pas être commercialisé et consommé comme tel.

Les différents effets secondaires du CBD

Les effets secondaires du CBD dépendent de l’organisme du consommateur. Souvent, ils proviennent de la mauvaise qualité du produit ou bien d’une utilisation inappropriée. Chez certaines personnes, cette substance, notamment sous sa forme huileuse, provoque une sensation de bouche sèche, causée par la sur activation des récepteurs spécifiques situés dans les glandes salivaires. 

Des vertiges ou des étourdissements peuvent également apparaître consécutivement à une consommation de CBD, en particulier chez les sujets qui ont une tension artérielle basse. Ces phénomènes se résorbent d’eux-mêmes, si la personne se couche pendant quelques minutes ou qu’elle prend une tasse de thé ou de café. 

Une ingestion de CBD peut aussi entraîner des gênes gastriques. Cela peut sembler paradoxal dans la mesure où cette substance est justement préconisée pour soulager les nausées. Quand ce cas se présente, il est recommandé de diminuer les doses et les fréquences de prise, mais surtout de vérifier la qualité du produit. En effet, l’huile de cannabidiol est souvent allongée avec une autre huile végétale, et cette dernière peut être à l’origine du trouble.

Pour les personnes souffrant de la maladie de Parkinson, il est impératif de consulter un médecin avant de prendre un produit contenant du CBD. En effet, des recherches ont permis de mettre en évidence que cette substance, si elle est utilisée à forte dose, augmente les tremblements musculaires. En revanche, de petites prises peuvent aider à les réduire.

Chez certains utilisateurs, la consommation de CBD diminue l’appétit, alors que chez d’autres, elle le stimule. Cet effet est bénéfique pour les personnes qui souhaitent perdre du poids, mais peut être problématique pour les autres. Dans ce cas, il peut être utile de consulter un nutritionniste. En effet, le produit abaisse le taux de lipogenèse, ce qui accélère le processus de dégradation des graisses. 

Comme pour tout produit ayant un principe actif, la consommation de CBD ne doit pas se faire à l’aveugle et sans objectif précis.

NOTRE SÉLECTION DES MEILLEURS PRODUITS AU CBD

LA GAMME DE PRODUITS CBD