Il y a quelques jours, le gouvernement a approuvé le projet de loi visant à légaliser le cannabis ! Ce dernier est parti au Parlement pour relecture avant d’être officiellement publié.

Le ministre de la justice et des services correctionnels a affirmé que ce projet de loi allait codifier le jugement de la cour institutionnelle. Le jugement avait été suspendu pendant deux ans pour permettre aux législateurs de corriger les articles et les parties sur le trafic, la consommation ou encore la culture de plante de chanvre.

Ce projet de loi concerne la consommation personnelle, la culture de plante mais n’autorise pas la consommation de cannabis sur les lieux publics.

Une opportunité pour l’Afrique du Sud

Nous savons qu’il y a en globalement 2 populations en Afrique du sud : les locaux et les personnes ne venant pas d’Afrique. Ces derniers ont fait fortune dans le pays et pourrait permettre de créer une nouvelle économie et un nouveau système autour du cannabis avec des potentielles embauches. Les trafiquant de drogue ont du soucis à se faire car ils verront leur chiffre baisser au vu de la légalisation de la consommation et même de la culture du cannabis à des fins personnelles.

On peut envisager que cette légalisation pourrait booster l’économie au vu du nombre d’habitants en Afrique du sud : 57.8 millions d’habitants. La population étant majoritairement jeune on peut facilement imaginer le nombres de consommateurs qui deviendrait des clients réguliers.

À lire : Les pays d’Europe qui dépénalisent le cannabis

Et en France ?

C’est un assez gros contraste de voir qu’un pays comme l’Afrique du sud va légaliser le cannabis, sa consommation et même sa culture alors qu’en France par exemple, une nouvelle amende à été mise en place pour les consommateurs de cannabis. Même ses voisins Européens ont commencé à mettre en place une légalisation voir une dépénalisation du cannabis et pourtant la France n’est pas encore prête à envisager de franchir le cap.

La France aurait pourtant tout intérêt à légaliser le cannabis puisqu’elle est le plus gros consommateur de cannabis en Europe avec près de 17 millions de expérimentateurs et 5 millions de consommateurs réguliers.

Peut-être pouvons nous espérer un changement des mentalités en France concernant le cannabis au vu du nombre de pays qui le légalisent ou le dépénalisent ?