De nombreuses études mettent en lumière l’importance du système endocannabinoïde (SEC) dans la régulation des émotions. Il en est de même pour l’état psychologique. Vous devez aussi la stabilité de vos constantes à ce système. 

Contrairement à ce que l’on peut penser, le système nerveux central ne contrôle pas tout. En guise de rappel, les endocannabinoïdes (appelés également ligands endogènes) s’accrochent à un réseau de récepteurs cannabinoïdes. Ceux-ci sont synthétisés et supprimés par l’action des enzymes métaboliques. Une éventuelle interaction du CBD sur le système endocannabinoïde permettrait de le rééquilibrer. 

Les recherches portant sur les effets du CBD sur le SEC se poursuivent

En isolant les phytocannabinoïdes contenus dans le chanvre, les scientifiques ont constaté que la plante renferme des équivalents naturels de cannabinoïdes fabriqués par l’organisme. En analysant les effets du cannabis, les chercheurs se sont aperçus que l’interaction entre le CBD et le système endocannabinoïde pouvait aboutir aux résultats suivants : 

  • Nette diminution des sensations d’angoisse et de stress 
  • Régulation de l’humeur et des états dépressifs
  • Amélioration de la qualité du sommeil 
  • Atténuation de certaines douleurs (y compris musculaires) grâce à l’activation des récepteurs à G-protéines 
  • Augmentation de l’énergie et de la motivation

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle donne une idée de la manière dont le CBD contribue au bien-être de ceux qui en consomment. Cette substance permet d’accroître la proportion naturelle d’endocannabinoïdes. Les scientifiques tentent encore de trouver le moyen de cibler certains récepteurs dans des endroits spécifiques du corps. Le succès d’une telle démarche améliorera le quotidien de certains patients.  

Ceux qui ne veulent pas ingérer ou inhaler du cannabidiol doivent adopter une hygiène de vie favorable à l’accélération de la fabrication naturelle d’endocannabinoïdes par l’organisme. Au lieu de prendre des doses de CBD (sous forme de d’huile essentielle de CBD, de tisane cbd ou de friandise), ils devront par exemple pratiquer une activité physique régulière. Cette habitude peut réduire considérablement le niveau de stress. En outre, les intéressés devront également se résoudre à consommer plus d’aliments riches en acides gras essentiels au bon fonctionnement de l’organisme (comme l’oméga-3). 

À lire : Qu’est-ce que le CBD synthétique ?

Ajoutés aux endocannabiques, les phytocannabinoïdes améliorent le bien-être 

La majorité des cannabinoïdes peuvent se fixer sur deux catégories de récepteurs membranaires. Parmi eux figurent le CB1 (présent dans le cerveau, les muscles et les intestins) et le CB2 (existant dans le système immunitaire, la peau et les os). Après s’être liés à ces récepteurs, les endocannabinoïdes transmettent des signaux aux enzymes contenues dans les cellules, dans le but d’en contrôler l’activité.

Le récepteur CB1 abonde dans le système nerveux et contribue à son efficacité. Il figure d’ailleurs dans la liste des récepteurs les plus fréquemment observés dans cette zone. De la perception de la douleur à la modération de l’humeur, l’action de ce récepteur cérébral est vaste.  

CBD et système endocannabinoïde

Le cannabidiol du chanvre peut tout à fait se lier à chacun des récepteurs cités plus haut (contrairement au THC, qui ne fournit une réponse qu’avec le récepteur CB1). Il en est de même pour les messagers du SEC comme le 2-ArachidonoylGlycérol (2-AG) et l’anandamide. Le premier agit par exemple sur les états émotionnels tandis que le second impacte l’appétit ou la mémoire. 

Des mutations génétiques peuvent influer sur l’une des enzymes (FAAH) qui détruit les endocannabinoïdes en trop. Chez une partie de la population, la quantité d’anandamide est plus élevée, ce qui la rend moins encline à ressentir de l’anxiété. Toujours est-il que la façon dont les endocannabinoïdes produisent des sensations et modifie l’humeur dépend du type de cellule concerné. Tous les organes du corps humain abritent des récepteurs cannabinoïdes, ce qui fait qu’une interaction entre le CBD et le système endocannabinoïde engendre de nombreux bienfaits sur le corps. 

À lire : Quels sont les bienfaits du CBD ?