Nombreux sont les témoignages en ligne concernant les bienfaits du CBD pour les enfants en tant que complément alimentaire. Ils proviennent surtout des parents désireux d’améliorer le bien-être de leurs progénitures.  

Le cas de Charlotte Figi, atteinte du syndrome de Dravet, a été largement médiatisé aux États-Unis en 2013. Ses parents ont relaté que la consommation de cannabis riche en CBD a permis de réduire les crises d’épilepsie. Il n’empêche que certaines personnes se demandent toujours si ce cannabinoïde demeure sans danger pour les enfants et les nourrissons. 

Dans quels cas faire consommer du CBD aux enfants ?  

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme que le CBD ne compte pas parmi les produits stupéfiants, contrairement au THC. Profitant du flou juridique encadrant la prise de produits alimentaires au CBD en France, certains parents peuvent vouloir en administrer à leurs enfants, à petites doses. Les motivations sont diversifiées :  

Alors que le cannabis thérapeutique fait encore l’objet d’une expérimentation en France, il est déjà autorisé dans d’autres pays, avec l’aval des pédiatres. Dans quelques États américains (comme l’Oregon par exemple), les parents peuvent se procurer du CBD pour leurs enfants. 

Cette substance non psychotrope permettrait d’atténuer les effets secondaires de certains traitements médicaux lourds (par exemple la chimiothérapie). Elle rend aussi les pathologies graves et handicapantes plus supportables. Même si elle ne peut pas se substituer au protocole de soins, elle redonne la joie de vivre et stimule l’appétit. 

Maintes variétés de CBD de qualité sont commercialisées sur le marché, de sorte que les consommateurs en apprécient le potentiel. Concernant tout particulièrement les produits transformés qui ressemblent à des bonbons, il est préférable d’éviter de les laisser à la portée des enfants. Ces derniers peuvent aisément accéder à certains placards et au réfrigérateur. Pour mettra la main là-dessus, il leur suffira ensuite d’ouvrir les emballages avec une paire de ciseaux. 

À lire : Comment consommer le CBD ?

Comment ajuster les doses de CBD pour enfants ? 

En survolant le catalogue des magasins spécialisés dans la vente de cannabis légal en ligne, il est possible de trouver toute une diversité de gourmandises au CBD. Ils proposent par exemple les produits suivants :

  • Friandises au CBD (le chocolat, les sucettes et les chewing-gums) ; 
  • Boissons (les limonades au CBD et les thés au chanvre) ;  
  • Flacons d’huile de cannabidiol à se mettre sous la langue ou à verser dans la nourriture ;
  • Sirops à consommer avec des crêpes ou des gaufres. 

Certains parents réajustent le dosage pour calmer les enfants confrontés à un stress excessif ou d’autres sensations désagréables. Les huiles de CBD restent pratiques à utiliser à raison du compte-goutte associé. Dans cas, il est recommandé d’acheter des doses de 300 milligrammes ou de 600 milligrammes, soit à faible puissance. 

Autre astuce simple pour faire consommer du CBD aux enfants : couper les gommes à mâcher en petits morceaux. Pour faire prendre 8 milligrammes de cannabidiol, il vaut mieux se procurer des pâtes de 5 milligrammes et de diviser l’une d’entre elles en deux à chaque dose. 

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de débuter par une faible dose de CBD et d’en surveiller les éventuels effets sur l’enfant. On peut augmenter les quantités progressivement seulement lorsque son organisme tolère la substance.

À lire : Quel pourcentage de CBD choisir ?