La législation du cannabis en Suisse compte parmi les plus souples, par comparaison avec celle de ses voisins européens. Les producteurs qui y travaillent ont donc la possibilité de multiplier les formules, ce qui n’est pas forcément le cas des entreprises opérant en France, aux Pays-Bas ou en Allemagne.  

Malgré cet avantage comparatif par rapport aux autres pays du Vieux Continent, les parlementaires entendent faciliter davantage l’accès au cannabis thérapeutique. Dans le détail, le Conseil national a approuvé le projet, par l’intermédiaire de la commission de la santé. 

Vers la levée de l’interdiction du cannabis médical en Suisse 

Un parlementaire suggère une actualisation de la législation du cannabis en Suisse. Elle concerne à la fois la production, la vente et la consommation des produits cannabiques contenant des doses de THC. Les objectifs de cette démarche peuvent être résumés en cinq points : 

  • Encadrement de la plantation du chanvre dédié à un usage personnel ; 
  • Suppression des interdictions relatives à la vente de stupéfiants ; 
  • Contrôle de la fabrication et de la commercialisation du cannabis ; 
  • Instauration d’une taxe liée à la consommation du CBD et réglementation de la publicité des produits comprenant du THC ; 
  • Délimitation du marché du cannabis thérapeutique. 

La LStup portant sur les essais pilotes (qui ont été abordés depuis février 2021) a également changé. Dans le cadre de chaque étude expérimentale, 10 grammes de cannabis (non transformé) seront distribués à 5 000 personnes, et ce, dès cette année. L’idée consiste à évaluer l’impact de l’assouplissement des normes sur le trafic. À terme, la réglementation en vigueur fera l’objet d’une amélioration.  

À lire : Les 10 meilleurs pays où fumer de la weed

Le marché du cannabis est en pleine croissance 

De nombreux spécialistes s’accordent pour affirmer que l’interdiction de la vente et de la prise de cannabis n’a pas apporté les effets escomptés. Au contraire, les intéressés se sont approvisionnés sur le marché noir, sous l’œil impuissant des autorités. 

Produits cosmétiques, huiles essentielles, compléments alimentaires à base de CBD… les propositions ne manquent pas sur le marché. D’ici 2027, le marché du cannabis sera évalué à 288 millions d’euros, comme le prévoit le Tages-Anzeiger. 

Une autre réalisée par Unisanté, l’École des sciences criminelles et Addiction Suisse porte le nombre de consommateurs à 25 000 (au moins). Entre 5 000 à 7 000 acheteurs en prendraient tous les jours. Plus d’un tiers des Suisses en a déjà ingéré au moins une fois dans leur vie. 

Outre ceux qui se procurent du CBD pour gérer leur stress et remédier aux troubles du sommeil, les patients seront aussi servis. En effet, les professionnels de santé devraient être en mesure de prescrire du cannabis thérapeutique sans autorisation. Tous les moyens devraient être mis en œuvre pour que la législation du cannabis en Suisse facilite l’accès au chanvre à usage médical. 

À lire : Recevoir du cannabis par la poste en France

La Suisse : un eldorado pour les consommateurs de CBD et de THC 

Dans les cantons, la quantité de THC tolérée s’élève à 1 %, ce qui reste trois fois supérieur à la proportion imposée dans les autres États européens. De plus, les firmes productrices de cannabinoïdes peuvent à la fois exploiter le chanvre industriel et les plantes qui affichent une teneur faible en THC. Le cannabis suisse se distingue alors par sa qualité supérieure, au même titre que les chocolats et les fromages du pays. 

Par ailleurs, détenir une petite quantité (par exemple moins de 10 grammes) de produits euphorisants n’est pas condamnable à Lausanne comme ailleurs en Suisse. D’ailleurs, la prise régulière de cannabis concerne globalement 250 000 à 300 000 personnes.

Pour toutes ces raisons, le secteur régi par la législation du cannabis en Suisse affiche la meilleure performance sur le Vieux Continent. Le chanvre légal et ses produits dérivés se vendent dans tous les coins de rue, y compris dans les stations d’essence. Les produits haut de gamme à base de cannabidiol se trouvent toutefois dans les boutiques spécialisées.

À lire : Liste des pays d’Europe où le cannabis est dépénalisé