Connu pour ses nombreux bienfaits thérapeutiques, le CBD fait davantage d’adeptes. Il peut se consommer de différentes manières, avec les compléments alimentaires au cbd, les huiles de cbd ou les e-liquides au cbd.

Pour les fumeurs, la question se pose alors : peut-on associer cannabidiol et nicotine ? Il est vrai que la nicotine n’interagit pas directement avec les molécules de CBD. Pour autant, il existe des précautions à prendre pour avoir les effets recherchés.

Afin d’y voir plus clair, notre article fait le point sur les bonnes pratiques pour associer CBD et e-liquides traditionnels, la composition des e-liquides au cannabidiol, ainsi que l’intérêt de cette substance dans le cadre d’un sevrage.

Alterner CBD et e-liquides traditionnels

Techniquement, mélanger nicotine et CBD est une pratique qui n’a presque pas d’effet bénéfique pour l’organisme. Il convient de savoir que les deux substances ont des effets diamétralement opposés.

D’un côté, la nicotine, au même titre que la théine ou la caféine, a un effet stimulant. Quant au cannabidiol, il est sollicité pour ses vertus relaxantes. Il est clair qu’en les mélangeant, l’effet de l’un va empiéter celui de l’autre. Afin de bénéficier des propriétés apaisantes du CBD, il est donc conseillé d’éviter la nicotine, ou toute autre substance ou boisson énergisante, avant la prise.

Certes, la nicotine est souvent mélangée avec du tabac. Toutefois, le CBD fonctionne de différentes manières. Mélangés avec la nicotine, ses effets seront altérés par cette dernière.

Pour les vapoteurs, il est ainsi nécessaire de nettoyer soigneusement le réservoir avant de vapoter du CBD, ou mieux, il est préférable d’utiliser deux réservoirs, dont l’un pour la nicotine, et l’autre pour le CBD. Ceci améliore autant le goût que les effets. La présence de nicotine dans le réservoir, même une petite trace, peut alors réduire les effets du cannabidiol.

Dans le cas d’une cigarette traditionnelle, une abstinence pendant 4 heures est recommandée pour profiter pleinement des vertus apaisantes du CBD. En effet, la nicotine agit plus rapidement avec une cigarette classique. De plus, son effet stimulant perdure même après la consommation. Il faut attendre 3 à 4 heures pour que l’effet le plus puissant commence à disparaître.

À lire : Posologie du e-liquide au CBD

Les e-liquides avec nicotine et au CBD

L’inhalation constitue un mode d’administration pratique et simple, qui permet de profiter au mieux des vertus thérapeutiques du CBD. En effet, inhalé, le cannabidiol présente une excellente biodisponibilité. Pour rappel, la biodisponibilité représente la proportion de molécules absorbée par rapport à la part de molécules consommée.

L’inhalation garantit une meilleure transmission des informations vers le cerveau. L’effet est plus prononcé, et se fait sentir plus rapidement, en moins de 10 minutes. Elle est donc idéale pour ceux qui souhaitent un soulagement rapide.

Le CBD est une substance qui s’adapte parfaitement bien à l’inhalation. Il peut bien se mélanger avec les composants des e-liquides, que sont le propylène glycol et la glycérine végétale.

La saveur et l’odeur des e-liquides au CBD lui viennent des terpènes. Afin de préserver leur qualité, ils doivent être conservés dans un endroit sombre et frais, avec une température autour de 20°C.

À lire : 6 bonnes raisons de consommer du CBD

Nicotine ou CBD pour arrêter de fumer ?

Pour l’heure, les seules recherches réalisées sur le CBD ne permettent pas de statuer sur ses effets bénéfiques pour l’arrêt du tabac. Néanmoins, une étude menée en 2013 souligne qu’en consommer avec un inhalateur contribue à réduire la consommation de tabac.

La cigarette électronique associée au CBD pourrait constituer une alternative au tabac. Mais en l’absence d’études pertinentes, le e-liquide à la nicotine reste le plus utilisé dans le cadre d’un sevrage.

Quel que soit l’objectif, savoir alterner CBD et nicotine correctement est important.

À lire : Comment réduire son addiction au cannabis grâce au CBD ?