10% offerts dès 35€ d'achat
avec le code SOLEIL10

JE SHOP DU CBD
dabbing dab bong

Qu’est-ce que le dabbing ? (dabber)

Le dab ? Non, il n’est pas question de ce mouvement de bras interplanétaire issu du pays de l’Oncle Sam et encore moins du distributeur automatique de billets. Ce terme parlera davantage aux adeptes de la fumette ou à ceux qui se sont déjà renseignés sur les effets du cannabis sur le bien-être. 

Contrairement à la consommation de complément alimentaire à base de CBD, l’inhalation de concentré de weed (dabbing) produit des effets instantanés. Sur le marché, ils sont présentés sous forme de cire brunâtre ou de shatter rigide. Ceux qui vivent avec des troubles du sommeil, un stress chronique ou des problèmes de concentration devront rapidement trouver leur compte. Seulement, cette pratique n’est pas destinée aux néophytes.

Mieux connaître cette méthode d’inhalation du cannabis 

Par définition, le dabbing est une méthode de vaporisation d’une infime quantité de concentré de cannabis. Ils peuvent renfermer jusqu’à 95 % de THC, ce qui plaira aux consommateurs récréatifs amateurs de sensations fortes.  

Ces concoctions cannabiques vendues dans les coffee shops se démarquent non seulement par leur puissance, mais encore par leur coût. Le prix du gramme est compris entre 60 et 100 euros. Néanmoins, le jeu de la concurrence rend ces produits de plus en plus accessibles. Les marques qui commercialisent des concentrés se multiplient sur le marché du cannabis thérapeutique.  

Se déclinant sous de nombreuses formes, les extractions de beuh peuvent être aussi dures que l’ambre (cristal) ou ressembler à de la pâte à modeler (cire). La consistance dépendra des températures et des gammes de pressions prises en compte lors du processus d’extraction. 

Dans certains cas, les concentrés se réduisent en poudre au toucher (crumble). Selon le procédé de fabrication, ils peuvent aussi s’apparenter à du beurre, à du liquide transparent (pur) ou à du sucre (cire cristallisée). 

Les compositions en cannabinoïdes sont variées, de la même manière que les arômes. Certaines solutions sont justement mélangées à des terpènes de fruits : 

  • Citron ;
  • Raisin ;
  • Pomme.

Les acheteurs peuvent se procurer un rapport de laboratoire listant les plantes entrant dans la conception des concentrés de cannabis. Dans le détail, ils sont extraits de fleurs fraîches, séchées ou vieillies. 

De l’extraction au dabbing des concentrés de terpènes et de cannabinoïdes

La littérature scientifique recense trois méthodes d’extraction des terpènes et des cannabinoïdes. Elles impliquent généralement l’utilisation d’un solvant servant à laver la plante. Parmi elles figurent par exemple :

  • L’extraction au butane (butane hash oil (BHO)) ;
  • Le traitement au propane (propane hash oil (PHO)). 

Ceux qui préfèrent inhaler des concentrés de cannabis réputés moins nocifs pour l’organisme se tourneront vers les solutions traitées avec du CO2. Ce troisième procédé ne nécessite pas de solvant. En revanche, il peut altérer le goût des sèves, comme l’estiment certains consommateurs. Dans tous les cas, la résine de cannabis qui en découle subira une purge. Cette étape consiste à éliminer le dioxyde de carbone ou le solvant de la matière qui sera inhalée. 

Comment dabber correctement ? Il est possible de débuter avec un minuscule collecteur de nectar, dont le bout sera chauffé à l’aide d’un chalumeau. Les intéressés mettront ensuite la solution cannabique au contact de l’appareil pour en aspirer la vapeur. 

Quant aux utilisateurs chevronnés, ils s’équiperont d’un dab rig avec une pipe en quartz (ou en titane). Le clou devra être chauffé à 300 degrés Celsius avec un chalumeau pour ensuite accueillir un dab. Après avoir versé le concentré de cannabis dans le banger, ce dernier sera refermé. C’est parti pour une sensation inégalée. Un seul et même cristal permet de profiter de plusieurs hits. 

Pour éviter de surchauffer les concoctions de cannabis, les initiés peuvent se procurer un appareil à dabbing muni d’un système de chauffe électrique. Il sera ainsi plus aisé d’en contrôler la température.

À lire aussi : Comment consommer le CBD ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Gamme de CBD

Something is wrong.
Instagram token error.

dundees_cbd

Catégories d'article

Go to Top