10% offerts dès 35€ d'achat
avec le code SOLEIL10

JE SHOP DU CBD
rappeurs US cannabis

La liste des rappeurs US qui prônent le cannabis

On le sait tous, de nombreux artistes rappent sur la weed aux USA, même dans les États où le cannabis est encore illégal. Parmi ces derniers, on distingue la Louisane, la Pennsylvanie et le Tennessee.

Plus particulièrement dans les années 2000 et encore aujourd’hui, les rappeurs US utilisent effectivement le cannabis comme accessoire de style et instrument de provocation dans leurs chansons.

Rihanna

Rihanna figure sans surprise dans la liste. La chanteuse n’hésite pas à partager sa passion du joint dans ses chansons et se vante même d’en fumer depuis plusieurs années. Rappelons qu’elle a lancé en 2015 « MaRihanna », sa marque de cannabis.

Wiz Khalifa

Wiz Khalifa figure aussi dans la liste des rappeurs US qui prônent le cannabis. Contre toute attente, il a même créé sa propre variété de weed, qu’il a nommée « Khalifa Kush » en 2017. À travers celle-ci, il exprime sa volonté d’éduquer les Américains au sujet de l’herbe et son envie de mettre fin à la prohibition de cette dernière à l’échelle nationale.

À lire aussi : Les musiques qui parlent de weed

Styles P

Le rappeur compositeur américain Styles P ou David Styles figure également dans la liste des chanteurs US qui prônent le cannabis. Cette année, il a publié son premier album solo A gangster and a gentleman. Good times (I get high), une chanson consacrée à l’usage de la weed, en fait partie. Elle compte aujourd’hui parmi les plus entendues aux USA.

Redman

Redman fait partie des rappeurs qui ont fait de la consommation de cannabis un véritable mode de vie. Avec Method man, il a même lancé l’application Blaznow pour faciliter l’accès à la weed aux consommateurs.

À lire aussi : Les artistes fumeurs de joints

Gucci Mane

Même si Gucci Mane a réussi à se défaire de ses addictions au cannabis, il reste dans la liste des rappeurs US qui le prônent. Connu auparavant comme étant un véritable bad boy, le chanteur regrette juste la période de sa vie où il vivait dans l’excès.

Snoop Dog

Ce n’est pas nouveau pour ses fans, Snoop a aussi investi l’argent de la weed dans le rap, ainsi que l’inverse. Mais à la surprise de tous, seulement environ 50 % de son répertoire contient les mots « weed », « blunt » et kush. Il est pourtant considéré comme le papa du cannabis. Néanmoins, l’artiste fait partie des premiers rappeurs à avoir créé leur propre marque. 

C’est en 2015 qu’il a lancé « Leaf by Snoop », qui a tout de suite connu un gros succès. On y trouve des concentrés de cannabis de plusieurs souches différentes, testées et approuvées par lui. Notons qu’en matière de weed songs, il était surtout actif dans les années 2000.

The Game

Même s’il ne parle pas beaucoup d’herbe dans ses titres, il fait partie des rappeurs US qui sponsorisent depuis des années des marques telles que Gdrinks et G Pharm Brands. Aujourd’hui, il compte parmi les symboles de la culture de la marijuana. Il s’est lancé sur le marché de la weed, sans produire à son nom. 

Mais soulignons que The Game est déjà co-propriétaire d’une enseigne de vente de weed appelée La Réserve. Il convient de souligner aussi qu’il prône particulièrement le cannabis thérapeutique et fait surtout la promotion de la drogue douce.

À lire aussi : Les bienfaits du cannabis thérapeutique

Jay-Z

Comme The Game, ce n’est pas le rappeur US qui parle le plus de weed dans ses chansons, mais il fait partie de ceux qui investissent beaucoup dans l’industrie du cannabis. Entrepreneur de renom, il a lancé Monogram, sa propre marque en 2020, avec une entreprise californienne appelée Caliva.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Gamme de CBD

Something is wrong.
Instagram token error.

dundees_cbd

Catégories d'article

Go to Top