Test salivaire cannabis

Test salivaire du cannabis : durée, sanctions, autotest

Concernant la détection de cannabis, le choix de votre kit de test de dépistage de drogue dans la salive ou dans l’urine fait une grande différence. Les tests de dépistage de cannabis dans la salive recherchent désormais la drogue mère ou le composé : il s’agit en l’occurrence du THC delta 9 et 11. Durée de détection dans l’organisme, sanctions, autotest…. On vous dit tout sur le test salivaire du cannabis !

Durée de détection du cannabis dans un test salivaire de drogue 

Des études ont déterminé que les résidus de THC restent détectables pendant une durée de 6 à 8 heures après le dernier joint fumé. Toutefois, plusieurs joints fumés durant un laps de temps relativement court peuvent évidemment allonger ce temps de détection au cannabis d’une heure ou plus.

Lorsque la bouche de l’individu a été lavée ou que celui-ci a mangé ou bu depuis, les résultats du test de dépistage de drogue pourraient néanmoins être négatifs. C’est pourquoi le respect scrupuleux de la procédure est essentiel avec un kit de test de drogue par voie orale

À lire aussi >> THC dans le sang : combien de temps la weed reste-t-elle ?

Autotest salivaire cannabis : comment ça marche ?

Le test salivaire de dépistage de drogue est très souvent exploité par les agents des forces de l’ordre, notamment lors des contrôles routiers, de la même façon que l’éthylotest pour évaluer le niveau d’alcoolémie dans l’organisme.

Deux types de détecteur salivaire de drogue sont disponibles sur la marché : 

  • Le test salivaire cannabis, aussi connu sous le nom de test THC, qui détecte uniquement la présence de tétrahydrocannabinol dans la salive.
  • Le test salivaire multi drogues, qui décèle la consommation de produits illicites parmi 5 drogues et stupéfiants (cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy et amphétamines).

Dans un cas comme dans l’autre, il est possible de le réaliser seul. Pour ce faire, rien de plus simple : vous n’avez qu’à tamponner l’éponge de collecte tout autour de la cavité buccale afin de laisser entrer les composés parents résiduels dans le test. Notez que le fait de collecter de la salive fraîche, immédiatement après avoir fumé sans écouvillonnage, devrait donner un résultat fiable.

À lire aussi >> CBD et dépistage salivaire : ce qu’il faut savoir

Test salivaire du cannabis positif : quelles sanctions ?

En cas de test salivaire du cannabis positif, vous risquez :

  • jusqu’à 2 ans d’emprisonnement,
  • 4 500 € d’amende,
  • l’éventuelle immobilisation du véhicule si vous rouliez,
  • un retrait de 6 points (le retrait du permis est immédiat chez les jeunes conducteurs),
  • votre véhicule immédiatement mis en fourrière.

En plus de ces peines, vous risquez également certaines peines complémentaires :

  • Une peine d’intérêt général.
  • Une suspension, voire une annulation de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans.
  • L’obligation de participer à un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants et/ou un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
  • L’interdiction de rouler avec tout type de véhicule, qu’il requiert un permis ou non.

Pour aller plus loin >> Quels sont les effets secondaires du cannabis ?

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Notre gamme de produits

Catégories d’articles

Go to Top