10% offerts dès 35€ d'achat
avec le code SOLEIL10

JE SHOP DU CBD
médecin prescrire CBD

Un médecin peut-il préscrire du CBD à son patient ?

Le CBD (Cannabidiol) se définit comme une substance dérivée du cannabis, ayant des effets thérapeutiques intéressants pour soulager différentes pathologies ou douleurs. Il fait d’ailleurs aujourd’hui l’objet de plusieurs dizaines de recherches médicales. Mais concrètement, est-ce que le médecin peut prescrire du CBD ? Peut-on se faire rembourser du CBD en France ? On vous dit tout !

Le CBD est-il un médicament ?

Bien qu’un grand nombre d’études scientifiques prouvent son potentiel thérapeutique, le CBD n’est pas considéré comme un médicament. Toute réclamation médicale est donc interdite. Toutefois, le cannabis thérapeutique étant autorisé en France, cela peut sembler, à juste titre, quelque peu contradictoire. 

Le Sativex, médicament destiné aux personnes atteintes de sclérose en plaques, a reçu une autorisation de mise sur le marché pour une commercialisation en pharmacie depuis 2014. 

Quant au Marinol, utilisé pour soulager certaines douleurs neuropathiques centrales et périphériques, seul une centaine de demandeurs bénéficient de l’ATU (Autorisation d’Utilisation Temporaire) pour la consommer. Les patients peuvent en bénéficier sous ordonnance et si aucune autre solution n’ait fait la preuve de son efficacité.

Notez que pour une première fois, il faut obligatoirement qu’un spécialiste ait étudié la maladie ainsi que ses symptômes, afin de pouvoir donner une prescription médicale pour consommer du CBD. En effet, le dosage varie d’un individu à l’autre, et ceci en fonction du poids, des antécédents, ou encore de la quantité et de la dose adéquate.

À lire aussi >> Du cannabis thérapeutique pour les porteurs du VIH/sida à l’hôpital d’Orléans

Remboursement des produits au CBD par les mutuelles

La lutte contre le tabac et autres drogues est l’une des premières préoccupations de la politique nationale de santé. Dans leurs offres de remboursement, certaines mutuelles ont ainsi inclus des produits, considérés comme des substituts nicotiniques. La cigarette électronique et les e-liquides au CBD sont concernés, car ils peuvent participer au sevrage tabagique. Pour les autres produits, le remboursement d’une ordonnance pour du CBD pourrait éventuellement s’établir, à l’avenir, par la reconnaissance des potentielles vertus thérapeutiques de la molécule.

À lire aussi >> Prendre des médicaments en même temps que du CBD est-il dangereux ?

Certains CBD à visée médicinale difficile à trouver

Les patients qui veulent consommer du cannabis à but médical, plutôt que récréatif, font face à un problème majeur : la faible disponibilité, notamment en France. Ils doivent donc bien souvent se rendre dans un pays qui autorise le médicament à base de CBD, ce qui représente clairement l’aspect pratique d’apprivoisement un problème. 

Par ailleurs, peu de médecins spécialistes sont prêts à le prescrire, sauf lors d’une extrême urgence en termes de maladies ou de douleurs par exemple. Si le coût reste assez cher, le cannabidiol a fait ses preuves et a été testé et approuvé pour être efficace.

Vous le savez désormais : un médecin peut prescrire du CBD. Pour aller plus loin, lisez notre dernier article sur la prescription du cannabis thérapeutique en France.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Nos derniers articles

Dundees sur les réseaux !

Nos meilleures ventes

Gamme de CBD

Something is wrong.
Instagram token error.

dundees_cbd

Catégories d'article

Go to Top